Le SSD n’apparaît pas sur un ordinateur Windows : Comment le réparer

Approuvé par
129

le SSD n'apparaît pasAvec l’essor des disques durs à état solide et leurs avantages en termes de performances par rapport aux disques durs traditionnels, il y a peu de raisons pour le consommateur moyen de s’inquiéter de passer à la nouvelle technologie. Cependant, les disques à état solide ne sont pas exempts de défauts, et vous pouvez malheureusement rencontrer un problème où le lecteur cesse tout simplement d’apparaître.

Ce problème peut toucher n’importe quel disque à état solide, qu’il soit flambant neuf ou en fin de vie. Heureusement, il existe des moyens de le réparer. Lisez ce qui suit pour apprendre ce que vous devez faire si votre SSD n’apparaît pas.

Pourquoi mon SSD n’apparaît-il pas sur Windows ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles votre disque SSD peut ne pas apparaître, et déterminer la cause de votre problème peut aider à trouver une solution. Voici les raisons les plus courantes pour lesquelles un SSD cesse d’apparaître.

Problème Description
💥 Corruption physique Si votre SSD a cessé d’apparaître après un incident physique, il peut s’agir d’une corruption physique qui l’empêche d’être détecté. En général, si le disque n’est plus lu, le seul moyen de récupérer les données est d’utiliser un service professionnel de récupération de données.
🔻 Disque non initialisé Si le disque n’est pas initialisé, cela entraînera une non-détection du SSD par Windows. L’initialiser le prépare avec une table de partition pour que vous puissiez créer des partitions et les formater avec des systèmes de fichiers pour stocker des données.
🔠 Pas de lettre de lecteur Windows attribue une lettre de lecteur à chaque périphérique de stockage connecté. Par conséquent, il se peut qu’il n’affiche pas le SSD si une lettre de lecteur n’est pas attribuée.
🔧 Pilotes obsolètes ou corrompus Les pilotes permettent la communication entre votre matériel et le système d’exploitation. Si votre SSD n’apparaît pas, cela pourrait être dû à des pilotes obsolètes ou corrompus qui ne fonctionnent plus.
🖥 Paramètres BIOS incorrects Pour les disques récemment connectés, Windows pourrait ne pas détecter le nouveau SSD sur votre PC car les réglages du BIOS ne sont pas corrects. Par exemple, le port SATA auquel vous vous connectez pourrait ne pas être activé.
🗄 Système de fichiers incompatible Le système de fichiers que vous utilisez est important. Bien que votre SSD puisse prendre en charge les systèmes de fichiers Windows, macOS et Linux, ce n’est pas le cas de votre système d’exploitation. Par exemple, un SSD Sandisk Plus formaté avec APFS ne sera pas lisible par une machine Windows.

Est-il possible de récupérer des données d’un SSD qui n’apparaît pas ?

Dans certains cas, il est possible de récupérer des données si votre PC ne reconnaît pas le SSD. Pour ce faire, votre SSD doit être visible dans la Gestion des disques et afficher la taille correcte. Si ces conditions sont remplies, vous pouvez récupérer les données vous-même à l’aide de Disk Drill Data Recovery, un outil qui peut restaurer rapidement et facilement vos données SSD.

Si votre SSD a TRIM activé, vous devez agir rapidement avant que TRIM ait la chance d’effacer vos données.

  1. Téléchargez et installez Disk Drill sur un lecteur sain.
  2. Sélectionnez votre SSD et cliquez Rechercher les données perdues.Analyse du SSD à la recherche de données perdues.
  3. Cliquez Examiner les éléments trouvés. Ou, cliquez Récupérer tout pour restaurer immédiatement tout ce que Disk Drill a trouvé.Examen des éléments perdus du SSD dans Disk Drill.
  4. Marquez les fichiers que vous souhaitez récupérer depuis le SSD. Utilisez les options de filtre pour organiser les résultats et le panneau d’aperçu pour voir ce que vous récupérez. Cliquez sur Récupérer lorsque vous êtes prêt à restaurer les fichiers.Récupération de fichiers SSD avec Disk Drill.
  5. Choisissez un emplacement de récupération approprié et cliquez Suivant pour finaliser la récupération avec Disk Drill.Finalisation de la récupération depuis le SSD.

Disk Drill fonctionne avec pratiquement toutes les marques et prend en charge la récupération des SSD SanDisk, Crucial, Western Digital et Samsung, pour n’en nommer que quelques-unes. Maintenant que vos données sont récupérées, voyons comment réparer le SSD.

Comment réparer un SSD qui n’apparaît pas dans l’Explorateur de fichiers

Nous avons couvert différentes méthodes que vous pouvez utiliser pour restaurer la fonctionnalité de votre SSD. Assurez-vous de les passer en revue méthodiquement pour ne rien manquer.

Méthode 1 :Initialiser

Une raison courante pour laquelle votre SSD n’apparaît pas dans Windows est qu’il n’a pas été initialisé. C’est souvent le cas lors de la tentative de reconnaissance d’un nouveau SSD par Windows. Avant qu’un disque puisse être partitionné et configuré avec un système de fichiers, il doit être initialisé afin qu’une table de partition puisse être créée. Voici comment vous initialisez un SSD.

  1. Cliquez avec le bouton droit sur Démarrer et cliquez sur Gestion des disques.Ouverture de la Gestion des disques dans Windows 10.
  2. Cliquez avec le bouton droit sur le disque non initialisé et cliquez sur Initialiser le disque.Initialisation du disque dans la Gestion des disques.

Méthode 2 :Attribuer une lettre de lecteur

Les lettres de lecteur étaient un moyen de navigation des volumes dans les premiers jours de MS-DOS. Bien qu’elles ne soient pas nécessaires maintenant, Windows les conserve pour des raisons de compatibilité descendante. Ceci étant dit, il est toujours bon de s’assurer qu’une lettre de lecteur est attribuée à vos disques à état solide connectés. Dans certains cas, un SSD qui n’apparaît pas dans l’Explorateur de fichiers peut être dû à l’absence d’une lettre de lecteur.

Voici comment vous attribuez une lettre de lecteur à un SSD :

  1. Cliquez avec le bouton droit sur Démarrer et cliquez sur Gestion des disques.Ouverture de la Gestion des disques dans Windows 10.
  2. Cliquez avec le bouton droit sur le volume de votre SSD et cliquez sur Modifier la lettre de lecteur et les chemins.Choix de changer la lettre de lecteur du volume du SSD.
  3. Cliquez sur Ajouter. Si vous voulez changer votre lettre de lecteur existante, cliquez sur Modifier.Changement de la lettre de lecteur existante.
  4. Choisissez une lettre de lecteur et cliquez sur OK. Cliquez à nouveau sur OK si nécessaire.Choix d'une lettre de lecteur dans la liste.

Méthode 3 :Mettre à jour ou réinstaller les pilotes

Les pilotes jouent un rôle clé dans la communication entre votre SSD et le reste de votre ordinateur. Lorsqu’un disque à état solide n’est pas reconnu, cela peut être dû à des pilotes obsolètes ou corrompus. Il est important de maintenir vos pilotes à jour afin que votre SSD dispose des correctifs les plus récents pour les problèmes connus.

Voici comment vous mettez à jour ou réinstallez vos pilotes si un SSD interne ou externe n’apparaît pas :

  1. Cliquez avec le bouton droit sur Démarrer et cliquez sur Gestionnaire de périphériques.Ouverture du Gestionnaire de périphériques dans Windows 10.
  2. Déployez Lecteurs de disque et accédez aux Propriétés de votre SSD.Vérification des propriétés du disque à état solide dans le Gestionnaire de périphériques.
  3. Allez à l’onglet Pilote et cliquez sur Mettre à jour le pilote.Mise à jour des pilotes.
  4. Cliquez sur Rechercher automatiquement les pilotes. Si vous avez des pilotes à installer manuellement, cliquez sur Parcourir mon ordinateur pour les pilotes à la place. Si aucun pilote mis à jour n’est trouvé, passez à l’étape suivante.Recherche de pilotes à jour en ligne.
  5. Cliquez sur Désinstaller l’appareil.Désinstallation des pilotes.
  6. Déconnectez et reconnectez votre SSD pour forcer la réinstallation des pilotes. Si c’est un SSD interne, redémarrez simplement votre ordinateur.

Méthode 4 :CheckDisk

Si votre SSD connecté n’apparaît pas, vous pouvez exécuter CheckDisk pour réparer les problèmes liés au disque qu’il rencontre. L’analyse par défaut de CheckDisk se contente de scanner votre SSD à la recherche d’erreurs et de vous les rapporter. Cependant, vous pouvez inclure des paramètres pour qu’il tente également de corriger les problèmes détectés, y compris les secteurs défectueux.

Voici comment exécuter CheckDisk pour corriger les problèmes avec votre SSD :

  1. Faites un clic droit sur Démarrer et cliquez sur Windows PowerShell (Admin). Sur Windows 11, ce sera Terminal (Admin).Ouverture de Windows PowerShell.
  2. Tapez chkdsk *: /r. Remplacez * par la lettre de lecteur attribuée à votre SSD. Appuyez sur Entrée et CheckDisk commencera à analyser et à corriger les erreurs qu’il trouve.Exécution de CheckDisk dans PowerShell.

Méthode 5 :Dépannage Windows

Windows inclut toute une suite d’outils de dépannage. Bien qu’ils soient souvent négligés au profit de solutions plus spécifiques, il est judicieux d’essayer au moins d’utiliser un outil de dépannage si votre SSD n’est pas détecté, car ils constituent un bon moyen de résoudre rapidement une large gamme de problèmes sans trop d’efforts. Aujourd’hui, nous allons utiliser l’utilitaire de résolution des problèmes Matériel et Périphériques.

  1. Faites un clic droit sur Démarrer et cliquez sur Windows PowerShell (Admin). Sur Windows 11, ce sera Terminal (Admin).Ouverture de Windows PowerShell.
  2. Tapez msdt.exe -id DeviceDiagnostic et appuyez sur Entrée.Ouverture de l'utilitaire de dépannage avec PowerShell.
  3. Cliquez sur Suivant pour commencer l’analyse et suivez les instructions à l’écran pour appliquer les correctifs trouvés.Démarrage de l'utilitaire de dépannage.

Méthode 6 :Formater le SSD

Le formatage de votre SSD est un remède ancien mais fiable pour divers problèmes qui l’empêchent d’apparaître sur votre ordinateur. Lorsque vous formatez un SSD (plus précisément, ses volumes), cela supprime toutes les données qui y sont actuellement et lui attribue un nouveau système de fichiers, prêt à stocker à nouveau des données.

Même si vous n’avez pas encore effectué de récupération de données, vous pouvez toujours récupérer des données sur des disques après un formatage rapide.

  1. Faites un clic droit sur Démarrer et cliquez sur Gestion des disques.Ouverture de la Gestion des disques dans Windows 10.
  2. Faites un clic droit sur le volume de votre SSD défectueux et cliquez sur Formater.Formatage du volume du disque SSD.
  3. Assurez-vous que l’option Effectuer un formatage rapide est cochée et cliquez sur OK.Choisir de formater le volume du disque SSD.
  4. Cliquez de nouveau sur OK.

Comment réparer un SSD qui ne s’affiche pas dans la Gestion des disques

Quand un SSD n’apparaît pas dans la Gestion des disques, il faudra déployer un peu plus d’efforts pour résoudre le problème. Voici quelques méthodes supplémentaires à essayer.

Avant de commencer, si votre SSD est reconnu dans le Gestionnaire de périphériques mais pas dans la Gestion des disques, vérifiez si votre SSD fait partie d’un Espace de stockage sous Windows. Si c’est le cas, cela peut empêcher son apparition dans la Gestion des disques.

Méthode 1 : Mettre à jour les pilotes du contrôleur

Comme les pilotes des périphériques, les pilotes de vos contrôleurs IDE ATA/ATAPI ainsi que des contrôleurs de stockage doivent être mis à jour afin de fonctionner correctement. Sans eux, il y aura une interruption de communication entre votre SSD et le reste de votre ordinateur. Cela est crucial si votre SSD installé n’apparaît pas et peut être résolu relativement facilement.

  1. Faites un clic droit sur Démarrer et cliquez sur Gestionnaire de périphériques.Ouverture du Gestionnaire de périphériques dans Windows 10.
  2. Étendez la section Contrôleurs de stockage et mettez à jour les pilotes de votre contrôleur de stockage.Mise à jour des pilotes du contrôleur de l'ordinateur.
  3. Pour les ordinateurs de bureau, vous devrez également mettre à jour vos pilotes de contrôleur IDE ATA/ATAPI.Mise à jour des pilotes des contrôleurs IDE ATA/ATAPI.

Méthode 2 : Modifier les paramètres du contrôleur SATA

C’est un problème assez fréquent avec les disques à état solide connectés à des ports qui n’ont jamais été utilisés. Si vous avez l’occasion de regarder votre carte mère, vous trouverez très probablement que les ports SATA sont numérotés. Votre ordinateur ne détectera pas un nouveau SSD si le port SATA auquel il est connecté est désactivé dans le BIOS, ce qui est souvent le cas si un nouveau SSD n’apparaît pas dans la Gestion des disques. Par conséquent, si votre second SSD n’apparaît pas, assurez-vous que le port SATA est activé pour que le lecteur puisse être lu.

Ces étapes sont généralisées, car chaque fabricant à son propre BIOS. Pour des instructions plus précises, reportez-vous à la documentation de votre carte mère pour trouver exactement où vous devez aller.

  1. Entrez dans votre BIOS.
  2. Allez à la section Drives (Lecteurs).
  3. Assurez-vous que le port SATA approprié est activé et cliquez sur Appliquer.
  4. Sauvegardez les modifications et quittez.

Méthode 3 :Formater avec un lecteur bootable

Le format de disque universel (FDU) est le système de fichiers utilisé pour les supports optiques. Votre disque d’installation de Windows peut être formaté avec ce système. Cependant, il peut fonctionner avec une version du FDU qui n’est pas prise en charge par votre système d’exploitation.

Par conséquent, pour contourner ce problème, vous pouvez formater à l’aide d’un lecteur bootable à la place. Créez une clé USB bootable et utilisez-la pour démarrer Windows, formater le SSD et réinstaller une version fraîche du système d’exploitation.

Comment réparer un SSD qui n’apparaît pas dans le BIOS

Il arrive parfois que votre SSD ne soit même pas détecté par votre BIOS. Bien que vos options soient limitées, il y a quand même quelques solutions que vous pouvez essayer. Découvrez-les ci-dessous.

Méthode 1 :Changer le mode du contrôleur SATA en IDE

La plupart des nouvelles cartes mères sont préconfigurées pour fonctionner en mode AHCI, car il offre les meilleures performances et fonctionnalités pour les périphériques SSD SATA. Cependant, votre SSD peut ne pas apparaître lorsque ce mode est actif. Pour tester cela, vous pouvez changer le mode du contrôleur SATA en IDE. C’est une technologie plus ancienne que AHCI, mais elle offre une meilleure compatibilité.

  1. Entrez dans votre BIOS.
  2. Sélectionnez Serial ATA et appuyez sur Entrée.
  3. Configurez le Mode du contrôleur SATA sur IDE.

Méthode 2 :Inspecter le SSD

Un SSD qui n’apparaît pas dans le BIOS, même en mode IDE, souffrira probablement d’une forme de corruption physique. La corruption physique fait référence à des dommages matériels, y compris des pannes mécaniques ou électriques. Vérifiez le câble et le port pour détecter tout signe de dommage. Vous pouvez également essayer de remplacer le câble pour voir si cela fonctionne, ou connecter le disque à un autre port USB/SATA de l’appareil.

Si rien ne fonctionne, votre meilleure option est de consulter un service de récupération de données pour restaurer vos données. Ils sont spécialisés dans ce type de cas et disposent des connaissances et des outils nécessaires pour diagnostiquer le problème en toute sécurité et récupérer vos données.

Conclusion

Découvrir que votre SSD n’est pas lu par votre ordinateur est préoccupant. Heureusement, il existe des moyens de le réparer, que vous essayiez de faire reconnaître votre nouveau SSD par Windows ou que vous dépanniez un SSD qui fonctionnait bien jusqu’à présent. Premièrement, vous devez effectuer une récupération de données sur SSD s’il y a des données que vous souhaitez conserver. Vous pouvez le faire tant que le SSD est présent dans la Gestion des disques et affiche la bonne taille.

Une fois vos données en sécurité, assurez-vous que le SSD est initialisé. Si c’est le cas, essayez de lui attribuer une lettre de lecteur et vérifiez s’il y a des pilotes à jour. Ensuite, essayez de le réparer avec CheckDisk ou l’utilitaire de dépannage du matériel intégré. Si tout cela échoue, formatez le SSD.

Dans les cas où le SSD n’apparaît pas dans la Gestion des disques, assurez-vous que les pilotes de votre contrôleur de stockage sont à jour et fonctionnels. Ensuite, vérifiez que le port SATA auquel vous vous connectez est activé dans le BIOS. Si le disque n’apparaît pas dans le BIOS, essayez de changer le mode du contrôleur SATA en IDE. Si cela ne fonctionne toujours pas, envisagez de contacter un service de récupération de données.

Avatar photo
Jordan Jamieson-Mane est un rédacteur de contenu qui s'intéresse passionnément à la technologie, produisant souvent du contenu lié au matériel informatique, à la récupération de données et à l'électronique grand public. Lorsqu'il n'est pas en train d'écrire, il découvre de la musique et travaille sur ses propres sites web.
Approuvé par
12 ans d'expérience en développement de logiciels, administration de bases de données et réparation de matériel informatique.